Patience... patience...

 

N'ayant plus d'atelier depuis mon déménagement dans l'agenais en 2010, j'ai laissé la mosaique de côté.

Trop compliqué d'en faire dans le salon avec les petits petons qui risquent de s'abimer sur un éclat de verre oublié... Et également moins de temps entre formation, enfants et boulot.

 

Mais tout vient à point à qui sait attendre : ma formation est finie, les enfants ont grandi et une extension de la maison va bientôt me permettre de libérer de la place pour m'installer (et m'étaler) !

Alors je garde patience et confiance, plus que 2-3 mois de travaux

 

2014 sera l'année de ma renaissance mosaïstique !